Suite à une grosse panne informatique début novembre, j’ai dû réinstaller totalement mon ordinateur. Mon logiciel de TAO ne fonctionnait plus et la pauvre bête était de plus en plus lente. Cette mésaventure a été l’occasion de dresser la liste de tous mes logiciels, d’évaluer s’ils m’étaient toujours utiles et de faire les mises à jour nécessaires.

Sur le plan du matériel, la seule nouveauté est que j’ai profité de la réinstallation pour installer le système sur un disque SSD : le démarrage est très rapide, comme sur mon ordinateur portable. J’ai ensuite rebranché mon ancien disque, où se trouvaient toujours mes données.

Pour la réinstallation, j’ai créé (avec l’aide de mon informaticien à domicile) un support « bootable » sur une clé USB. La réinstallation s’est ainsi déroulée sans encombre, après avoir évidemment pris soin de sauvegarder toutes mes données et de rassembler les codes d’activation des logiciels.

J’ai reproduit ici la liste de tout ce que j’ai dû réinstaller (le nom du logiciel est cliquable). Je précise qu’aucun des liens n’est sponsorisé.

Suite Office [payant]

J’ai égaré le DVD de la suite Office 2010 achetée il y a environ quatre ans (ainsi que sa clé d’activation) et je savais que je ne pourrai plus réactiver ce logiciel. Je me suis donc décidée à passer à Office 365. Certes, il s’agit d’un abonnement, mais les logiciels sont physiquement installés sur l’ordinateur et je suis sûre d’avoir les mises à jour et les dernières versions. L’installation a été très rapide, y compris avec les extensions (Antidote, TransTools, etc.).
N.B. : la suite Business revient au même prix que la suite Famille/Petite entreprise s’il n’y a qu’un seul utilisateur.

Antidote [payant]

J’étais récemment passée à la version 9 et j’ai pu la réinstaller sans problème. Prévoir tout de même un certain temps pour qu’il refasse toutes les mises à jour…

MemoQ [payant]

Réinstallation simple en moins de 5 minutes. Je sauvegardais régulièrement mes projets et mes ressources, donc je n’ai ensuite eu qu’à les déplacer et à utiliser, pour les mémoires, bases terminologiques et corpus, la fonction « Register local ».

Navigateur [gratuit]

En plus de Microsoft Edge, j’ai immédiatement réinstallé Opera, mon navigateur de prédilection, et Chrome pour les rares sites qui posent problème.

Archivarius 3000 [payant]

Cet outil d’indexation de corpus a radicalement modifié ma façon de travailler, et surtout, d’exploiter les données parfois très volumineuses de mes principaux clients. Dans certains cas, l’alignement simple dans un outil de TAO n’est pas réalisable ou beaucoup trop fastidieux. J’espère avoir le temps dans les prochaines semaines de parler un peu plus de cet outil qui m’est indispensable.
À mon sens, pour l’utiliser au mieux, il faut avoir organisé ses données de façon cohérente et systématique, selon une arborescence à laquelle on se tient. Ça marche sans doute aussi avec des données peu/moins/mal organisées, mais c’est sûrement moins efficace ! J’ai acheté une licence entreprise à 45 €, grâce à laquelle je peux installer le logiciel sur plusieurs ordinateurs. Ayant perdu trois fois la clé d’activation, j’ai aussi fort apprécié d’avoir payé le prix le plus élevé : on me l’a renvoyée sans souci à chaque fois.
Pour le même usage, il existe également dtSearch (déjà testé, mais le tarif est bien plus élevé) et Copernic Desktop Search.

PDFSam [gratuit/payant] et Nuance Power PDF [payant]

Ces deux outils sont en fait assez proches.
J’utilisais PDFSam depuis plusieurs années pour découper ou fusionner plusieurs documents en un seul PDF. Mon ancienne version n’existant plus désormais, je me suis dit que j’allais passer à la version supérieure (Enhanced).
J’avais également sur l’ancien disque Nuance PDF Converter, qui n’existe plus non plus. Puisque j’avais perdu le fichier d’installation et la clé d’activation, je me suis retrouvée à acheter son remplaçant. À l’usage, les deux font un peu doublon, mais tant pis ! À noter : j’ai testé Adobe Acrobat Pro DC pour faire d’un PDF récalcitrant un document modifiable et c’est franchement catastrophique. Le tarif de près de 18 € par mois ne me semble pas du tout justifié.

Dropbox [gratuit/payant]

J’y stocke certaines informations personnelles et professionnelles auxquelles je souhaite pouvoir accéder partout, ou bien que je partage avec des collègues. Réinstallation très rapide, il faut juste lui laisser le temps de synchroniser les données.

Evernote [gratuit/payant]

Je stocke, et je stocke et je stocke dans Evernote, à n’en plus finir. Des articles de blog, des idées, des listes, des recettes (beaucoup), des choses qui se retrouvaient auparavant dans mes favoris.

7-Zip [gratuit]

Le logiciel le plus simple pour (dé)compresser des fichiers, à mon avis.

Adobe Reader DC [gratuit]

À ne pas confondre avec son grand frère Acrobat Pro. Je l’avais délaissé au profit de Foxit Reader, puis j’y suis revenue lorsqu’Adobe est passé à l’ouverture des fichiers sous forme d’onglets.

Busy Bee Invoicing [payant]

C’est le petit nom du logiciel de facturation que j’utilise. Il y aurait quelques améliorations à y apporter, mais pour l’instant, ça me convient très bien.

FileZilla [gratuit]

Pour les sauvegardes du site Internet, le transfert de gros fichiers via FTP, etc.

Glary Utilities [gratuit/payant]

Un petit logiciel dont il existe une version gratuite, mais que j’ai choisi d’acheter. Dans une interface conviviale, il regroupe de nombreuses fonctionnalités qui existent sous Windows, mais qui sont éparpillées à des endroits parfois un peu cachés. Il peut notamment aider au nettoyage des fichiers inutiles et avertit l’utilisateur des mises à jour de tous ses logiciels installés, dès publication par l’éditeur.

Kaspersky Total Security [payant]

Mon antivirus depuis quelques années. Attention, il peut affecter la stabilité de certains systèmes ; visiblement, ce n’est pas le cas chez moi.

Logiciels Le Robert [payant]

J’avais acheté il y a quelques temps le Grand Robert & Collins et le Grand Robert. Malgré la perte (une fois encore…) des fichiers d’installation, j’ai pu les récupérer grâce au service clients de l’éditeur.

SyncBackFree [gratuit/payant]

Depuis d’autres mésaventures informatiques plus anciennes, j’ai pris l’habitude de sauvegarder tous les soirs mon travail de la journée, et pas tous les six mois comme c’était le cas auparavant. Le logiciel est facile à prendre en main et on peut programmer ses sauvegardes.
N.B. : Ne pas utiliser le site syncback [point] fr, qui n’est pas le site officiel.

RescueTime [gratuit/payant]

Voilà un petit logiciel très pratique pour suivre le temps passé devant son ou ses ordinateurs. Il est même capable de classer le temps en « productif » et « non productif ». Intéressant pour savoir si on fait des semaines de 25, 40 ou 70 heures.

TransTools [gratuit]

Il s’agit d’un complément (« add-on ») qui s’intègre à la suite Office et propose un certain nombre de fonctionnalités utiles : nettoyage de balises, passage de certaines parties en Masqué, suppression des doubles espaces, etc.

AutoUnbreak [gratuit]

Ce petit logiciel supprime les sauts de page intempestifs : très utile après une conversion de PDF un peu aléatoire.

CountAnything [gratuit]

Après avoir testé plusieurs concurrents, j’ai choisi cet utilitaire de comptage de mots. Il est surtout très efficace pour compter les mots dans un dossier complet, ou sur un PowerPoint (alors qu’Office et les outils de TAO pataugent un peu).